L’influence des hormones dans la vie d’une femme

L’influence des hormones dans la vie d’une femme

La vie d’une femme est rythmée par ses hormones. Sa forme, son humeur, son bien-être, sa fertilité dépendent de son équilibre hormonal. A chaque tranche de vie, une transformation, à chaque âge une femme cherchera harmonie et sérénité … A l’approche de la cinquantaine, les femmes passent souvent par de gros chamboulements qui entrainent des maux plus ou moins marqués annonçant la ménopause.

Ces troubles à l’intensité inégale en fonction de chacune sont l’irritabilité, la sensiblerie, les bouffées de chaleurs, sueurs nocturnes, voire des malaises, des seins douloureux et gonflés, des règles abondantes ou absence de règles, anarchie des cycles, prise de poids… Tout cela vient du déséquilibre œstrogène/progestérone. Soit notre corps produit trop d’oestrogènes soit pas assez, bref ce n’est pas la joie…

Non seulement le temps qui passe ne fait pas plaisir, mais cela est en plus confirmé par des désagréments qui peuvent être réellement handicapants et difficiles à vivre.

La période appelée pré-ménopause débute 2 à 5 ans avant la ménopause et commence généralement vers 45 ans mais peut apparaître plus tôt, vers 40 ans, ou plus tard aussi. Certaines femmes subissent cette période plus ou moins discrètement et peut être qu’à 50 ans.

Heureusement, les laboratoires pharmaceutiques sont là proposant de nombreuses solutions pour combattre cela. La majorité du temps on vous prescrit des hormones de synthèses censées contrebalancer le déséquilibre. Mais sont elles efficaces ? Ne sont-elles pas dangereuses pour la santé? J’en doute vu les conséquences endurées par mon corps lorsque j’en ai absorbé…

Pour ma part, faisant partie des femmes entrées dans cette période plutôt prématurément, j’ai subi d’énormes troubles et les traitements conventionnels n’ont fait qu’empirer les choses. Un vrai cauchemar…

Ah j’en ai consulté des gynécos, ça oui… Alors encore une fois, je ne dénigre la médecine qui est bien entendue indispensable, qui sauve et soigne d’innombrables vies. Loin de moi cette pensée… Via mon blog, je souhaite seulement partager mes expériences dans le but d’aider d’autres personnes.

Après de multiples déboires que je ne vais pas vous énumérer, je me suis tournée vers des solutions naturelles. Des traitements homéopathiques m’ont un peu soulagé, des compléments alimentaires aussi.

Les derniers compléments alimentaires ayant amélioré, bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, irritabilité ont été des gélules à base de sauge officinale biologique associé au complexe « capitale féminité » (un comprimé pour le jour composé de vitamines D, C, E, sélénium et sauge, un autre pour la nuit avec des isoflavones de soja, calcium, vitamine D, magnésium, vitamine B6 , extrait de houblon et de lavande) des laboratoires Fleurance Nature.

Honnêtement, cela m’a beaucoup aidé, mais cela n’a pas fait disparaître totalement mes symptômes.

Du coup, j’ai continué à être à l’affut d’une solution et j’ai trouvé une tisane ayurvédique appelée ASHOKA de chez Everest Ayurveda, de la même marque que le Chyawanprash  vous savez le fameux élixir de jouvence qui a fait l’objet de mon 1er article sur ce blog. http://w490prcqs.preview.infomaniak.website/chyawanprash/

Et là oh miracle, non seulement je n’ai plus aucune bouffée de chaleur, plus de sueur nocturne ni seins douloureux ou irritabilité, mais mes règles que je n’avais plus depuis quelques mois sont de retour !

Cette tisane que je prépare sous forme de décoction est composée de 3 plantes :

Asparagus racemosus, sorte d’asperge sauvage appelée en inde « shatavari » est la plante des femmes par excellence. Elle soutient le système de reproduction féminin, réduit les symptômes de la ménopause, harmonise le système hormonal et les cycles menstruels, soulage la tension, l’irritation et la nervosité. Ce trésor de la nature possède bien d’autres vertus et pas que pour les femmes…

Withania somnifera autrement appelé Ginseng Indien ou Ashwagandha améliore le bien-être mental, tonifie l’organisme, aide à maintenir un bon équilibre mental, lutte contre les insomnies et le vieillissement, entre autres…

Glycyrrhiza glabra, n’est autre que la réglisse qui aurait des propriétés anti-inflammatoires et participerait à réduire les symptômes prémenstruels.

Et vous?

Partageons nos expériences, entraidons-nous…

Venez visiter mon site Passionaturel, vente en ligne de produits naturels & éthiques !

 

 

 

21 commentaires sur “L’influence des hormones dans la vie d’une femme

    1. Oh merci beaucoup pour ton commentaire. Cette plante, Asparagus racemosus est non seulement bonne pour les symptômes de la ménopause, mais à tout age en cas de déséquilibre ou douleur venant des cycles féminins. Mais on peu aussi n’avoir aucun désagréments et ces’t ce que je te souhaite!

  1. bonsoir, après avoir lu et relu cet article, j’aimerai savoir ou trouver cette tisane, le site « EVEREST » n’étant, hum, pas très clair pour moi…. merci pour tes articles, c’est une grosse bouffée d’air…..joelle91

  2. Bonjour Vero,
    Pour moi plus de règles depuis une dizaine d’années (j’ai 62 ans) et je n’en suis pas mécontente du tout . Côté symptômes dus à la ménopause, je suis passée par les coups de blues, les larmes mais pas de douleurs physiques ; j’ai tres rapidement eu des bouffées de chaleur. La nuit mon lit ressemble à une piscine tellement je transpire et le jour j’ai des crises de « streaptis » (je n’ai plus trop l’orthographe en tête ). Dans un premier temps j’ai essayé un traitement THS mais ça me perturbait tant psychologiquement que j’ai arrêté, ensuite est venu l’homéopathie sans effet flagrant. Alors maintenant je ne prends plus rien et je prend le partie de rire. Les nuits tres « inondées  » je dors avec mon peignoir de bain pour éviter que mon matelas ne soit imbibé (je suis ruisselante tant je transpire) et dans la journée (dans la mesure du possible ) je passe mon temps à me déshabiller parce que j’ai chaud et me rhabiller parce que j’ai froid !! Je me dis que ce n’est pas très grave. Ce n’est pas comme si j’étais malade 🙂
    Bonne journée !

    1. Oh Roselyne, tu es bien zen et relativise cela, bravo!! Hum le THS est à mon sens à risque, cela n’engage que moi, mais je n’en prendrais pas…Tu as bien fait d’arrêter je pense.
      Je te souhaite une trés bonne soirée.Amitiés, Véronique

  3. bonjour Véro; je suis contente pour toi que tu ais trouvée un soulagement de tes maux; j’ai commencée à être ménauposée à 45 ans ( j’en ai maintenant 61) et franchement j’ai été très heureuse de ne plus avoir mes règles; je n’ais pris aucun traitement hormonal, j’ai eu très peu de bouffées de chaleur, je n’ai pas d’ostéoporose et eu très peu de saute d’humeur ( enfin ,je crois!) bises

    1. Bonjour, c’est trés gentil de ta part! Ah ben suis heureuse de lire des témoignages de femmes qui ont passé ce cap sans encombre. Bonne journée.

  4. Je suis si heureuse que cette tisane te soulage ! J’aurais aimé la connaître il y a quelques années, mais j’ai passé le cap sans rien prendre.
    Que ton blog continue à faire un lien entre femmes soucieuses de leur bien-être au naturel !
    Bisous

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire. Oui cette tisane a transformé positivement mon bien être. Tu résumes si bien le message que je souhaite faire passer « un lien entre femmes soucieuses de leur bien-être au naturel !  » Bisous

  5. Merci pour ces précieux articles. J’ai des filles très girlish en ce qui concerne les mains ….Il y a un stock de vernis indécent dans cette maison . Moi j’en portr rarement , je jardine ….Mais cela m’a donné en vie d’en remettre avec raison et choix !

    1. Merci pour votre commentaire! Ah tant mieux si je vous ai redonné envie d’en mettre! Pour vos filles, c’est certainement de leurs ages… Je vous souhaite une belle journée.

  6. Merci pour cet article et comme toujours, merci pour les renseignements….
    Je viens d’avoir 51 ans et je dois dire qu’à part, une sécheresse de peau plus accentuée que d’habitude, je n’ai (pour l’instant) aucun autre symptôme de la ménopause… Ma gynécologue m’a dit que nous étions toutes différentes sur ce sujet et qu’aucune règle n’était établie par avance !
    Ouf ! Je dois faire en février une prise de sang pour « savoir où j’en suis » 🙂 !
    Alors, me demanderas-tu…pourquoi écrire si je n’ai aucune astuce à délivrer ? Mais pour dire aussi que pour certaines d’entre nous, la ménopause se vit bien !! 🙂
    Je garde malgré tout en tête tes bons conseils concernant cette tisane miraculeuse ….

    Bonne semaine !

    1. Merci beaucoup Cécile. Oui nous sommes toutes différentes. Et non, non c’est trés bien de témoigner, et suis ravie que vous n’ayez aucun trouble, c’est tant mieux! Excellente semaine à vous aussi!

  7. Merci de tout coeur pour cet article. La ménopause est un sujet difficile à aborder, pas très sexy. Le lait de soja pourrait être une aide contre les bouffées de chaleur. Je prends depuis quelques semaines des capsules d’onagre (bio, bien sûr) que je trouve efficaces. Je vais essayer de trouver cette tisane ayurvédique.

    1. Oui effectivement pas évident d’en parler, c’est délicat.. J’ai beaucoup hésité avant d’écrire cet article! J’ai le projet de bientôt commercialiser quelques produits de chez Everest en particulier cette tisane et le Chyawanprash, tellement efficaces… Merci pour votre commentaire ! Au plaisir de vous lire.

  8. J’ai pris de la sauge en concentré sous forme de comprimés de chez A.Vogel pendant plusieurs années. Achetée aux Pays-Bas où je vis à temps partiel. Ca a bien atténué mes bouffées de chaleur et mes sueurs nocturnes. Je me demandais comment j’allais m’en procurer à notre retour définitif en France l’année prochaine. Mon corps m’a donné la solution et me donnant la sensation que je n’en avais plus besoin. J’ai eu raison de l’écouter car effectivement, je n’en ai plus besoin. Merci mère Nature!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.