Ventes Privées : -15% sur tout le maquillage ZAO Make-up

Pour ceux qui me connaissent, vous savez déjà que Passionaturel c’est ma petite boutique de produits cosmétiques sur le net. Je ne choisis que des produits naturels et éthiques. Je privilégie les petites marques, souvent artisanales. Certaines sont labellisées bio, d’autres pas, pour une raison de coût, mais leurs cosmétiques sont toujours des plus naturels et sains, non toxiques pour notre santé, pour la planète et les animaux.

Connaissez-vous la marque de maquillage ZAO Make-up ? Une marque française, bio des plus éthiques ! Une gamme de maquillage rechargeable. Ainsi vous achetez un du maquillage logé dans un superbe étui en bambou, une fois terminé vous conservez l’étui et n’achetez que la recharge. Presque tous les produits de beauté ZAO sont rechargeables, à l’exception des vernis à ongles.

Faites-vous plaisir ou faites plaisir en profitant de 15% de remise sur tous les produits de beauté ZAO Make-up. Une offre exceptionnelle ! Une sélection de rouge à lèvres, fards à paupières et vernis à ongles, de bb crèmes, mascara, eyyeliner…

Faites vos courses et avant de valider votre commande, saisissez le code ZAO15 dans la case « code promo », puis cliquez sur « appliquer le code promo’ et la remise se fera automatiquement sur le total.

Cela signifie qu’ils sont sans danger pour votre santé ! Retrouvez sur le site Passionaturel une sélection de vernis aux couleurs chatoyantes, tendance, dénué de toute toxicité !

Garantis 10 Free !

Cela signifie qu’ils sont SANS :

  • toluène,
  • formaldéhyde,
  • résine de formaldéhyde,
  • camphre synthétique,
  • dibutyl phthalate,
  • paraben,
  • xylène
  • colophane.
  • styrène
  • benzophènone.

Les vernis ZAO sont composés de rhizome de bambou, riche en silice organique qui contribue à fortifier l’ongle.

Le saviez-vous?

Les vernis conventionnels peuvent être dangereux pour votre santé. Ainsi la marque ZAO a créé des vernis sans tous les produits certifiés toxiquesSource : CSST – Service du répertoire toxicologique 

Et ce n'est pas tout, des fards des rouge à lèvres, eye liner...

C’est seulement jusqu’à lundi 21 octobre 2019 minuit, partagez l’info sur vos réseaux sociaux, à vos amis, votre famille, cela peut faire des heureux qui sait ? 

Green & Clean is the Future

Le vitaliseur de Marion ou rien !

Aujourd’hui plus que jamais, la cuisson à la vapeur a le vent en poupe. Et pour cause, ce mode de cuisson utilisé en Chine depuis plus de 6000 ans possède de nombreux avantages. Mais toutes les cuissons vapeur ne se valent pas. A plus de 100°C, les précieuses vitamines et oligo-éléments des aliments disparaissent, les minéraux deviennent inassimilables par notre organisme car ils ont été transformés… C’est grâce à une cuisson à la vapeur douce, c’est-à-dire maximum 100°C, idéalement 95°C, que les bénéfices des alimentaires sont conservés. Cela fait de nombreuses années que j’ai adopté la cuisson vapeur, mais il y a 5 ans, j’ai investi dans le « Vitaliseur de Marion », vous connaissez ?

Mon chemin vers la cuisson vapeur

Tout a commencé quand adolescente, j’ai goûté à la délicieuse cuisine Malgache que concoctait la mère de mon amie. Des plats toujours à base de riz accompagnés de saveurs exotiques, gingembre, piment, ail, achards… Manger chez eux était un plaisir qui m’a définitivement marqué et convaincu. 

Ce fût le début de mon goût prononcé pour les plats épicés mais aussi de mon amour pour le riz ! Mais pas n’importe quel riz, le riz cuit à la vapeur. Et à l’époque dans la plupart des foyers en France on ne connaissait que le riz « Uncle ben’s » cuit à l’eau. Quelle différence de saveurs, de texture !

C’est à partir de ce moment-là que j’ai souhaité cuire mon riz à la vapeur et dès que j’ai eu « mon chez-moi », j’ai investi dans un cuit-vapeur. C’était un petit modèle qui marchait à l’électricité , dans lequel on superposait des paniers qui s’emboitaient les uns sur les autres au dessus de l’eau qui dégageait de la vapeur. J’ai cuisiné avec cela pendant de nombreuses années, ce qui me convenait, faute de mieux. Mais il y a 5 ans, j’ai découvert le vitaliseur de Marion, une révolution dans ma cuisine !

tuan-anh-tran-tHfJ3mevHi0-unsplash

Pourquoi le vitaliseur de Marion détrône tous les autres cuit-vapeur

Nous savons aujourd’hui que les éléments vitaux contenus dans les aliments, c’est-à-dire les vitamines, les oligo-éléments et sels minéraux sont d’une importance primordiale pour se maintenir en bonne santé.

« Que ton aliment soit ta seule médecine » disait Hyppocrate.

Le vitaliseur ne dépasse pas la température de 95°, ce qui cuit les aliments à coeur sans les détériorer. Ainsi ils conservent toute leur vitalité. 

  • Il maintient la température de la vapeur constante en la régulant
  • Il cuit ainsi les aliments sans les dessécher, et garde vivants tous leurs éléments nutritifs (même les plus fragiles comme la vitamine C)
  • Les pesticides, mauvaises graisses et toxines sont éliminés en tombant dans l’eau de cuisson

Il ressemble à un couscoussier doté d’un dôme servant de couvercle. Très élégant, et moderne, en acier inoxydable 18/10, il s’utilise sur toutes les plaques de cuisson.

On peut y cuire de grosses pièces telles qu’un poulet entier ou des artichauts. Il permet de réduire considérablement les temps de cuisson, et tout cela en cuisant sainement.

Vitaliseur de Marion

Un ustensile de cuisine scientifiquement pensé

C’est en 1985 que Marion Kaplan, bio nutritionniste, a l’ingénieuse idée de créer un appareil de cuisson à vapeur douce. Avec l’aide d’un ingénieur chimiste, André Cocard, Marion donne naissance à son vitaliseur qui comme son nom l’indique sert à garder la vitalité des aliments en plus de les cuire. 

Tout a été pensé et calculé scientifiquement :

  • la hauteur de la cuve qui doit être profonde pour une grande autonomie et éviter que les aliments ne soient arrosés. 
  • la taille des trous du tamis qui sont de 6mm de diamètre, donc relativement gros, évitant ainsi de créer une pression sur les aliments lorsque la chaleur monte.
  • un couvercle sous forme de dôme non étanche afin que le trop plein de chaleur s’échappe naturellement.
  • Le dôme permettant à la condensation de s’égoutter sur les parois plutôt que de retomber sur les aliments.
Et pourquoi pas plusieurs étages pour la cuisson ? Avec les cuit-vapeur sur plusieurs étages, les aliments du dessus vont suinter sur ceux du dessous, les délaver et les contaminer des éventuelles toxines 
Le vitaliseur de Marion est vendu exclusivement sur le site officiel de la marque

Le vitaliseur existe en 2 tailles : 

  • Le grand chef (grande taille avec une cuve de 8 litres et un diamètre de 24 cm)
  • Le petit Robinson (petite taille avec une cuve de 5,5 litres et un diamètre de 20 cm)

Il existe aussi des accessoires très utiles :

  • Une élégante soupière permettant bien sur de faire des soupes, mais aussi tout ce que vous ne pouvez pas cuire dans le tamis à cause des trous. Il suffit de cuire les légumes au préalable dans le tamis puis les placer dans la soupière dans de l’eau et mixez directement avec un petit mixeur.
  • Un moule à gâteau. Eh oui on peut faire de délicieux cakes à la vapeur. Ma dernière recette faite ce week-end : un gâteau au chocolat poudre d’amande et framboises.
  • Duo ou trio en céramique permettant de cuire, mariner, réchauffer, confire plats, sauce, gâteau, dessert…
Un investissement de qualité pour une meilleure santé

J’ai acheté le pack grand chef car je souhaitais renouveler mon cuiseur vapeur vieillissant. J’ai opté pour le vitaliseur de Marion suite à de nombreux témoignages positifs. Plébiscité par de nombreux naturopathes et des pointures de la santé naturelle, je me suis laissée convaincre et j’ai investi ! 

Cinq ans après, je dois vous dire que je ne pourrais plus m’en passer et que je ne l’échangerais contre rien d’autre. De plus il est comme neuf alors que je l’utilise tous les jours. Le goût de la nourriture est incomparable, les viandes et les poissons sont meilleurs, leur chair est extrêmement tendre après une cuisson comme celle-là. De plus, cela me permet de cuire sans matière grasse, j’ajoute de l’huile vierge sur mes plats après cuisson. Et surtout bien sûr je cuisine désormais sans altérer les qualités nutritionnelles.

Un code de réduction à tous les lecteurs de mon blog

Si vous souhaitez acheter un vitaliseur avec une petite réduction, envoyez-moi votre adresse mail à : contact@greenbyvero.com et vous recevrez un code promotionnel qui vous permettra d’acheter directement sur le site officiel de la marque. Veuillez noter que je ne toucherai aucune commission sur votre achat.

Green & Clean is the Future !
Vitaliseur de Marion - raviolis vapeur

Les crèmes solaires, un danger pour le corail

Cette année, plus que jamais, nous entendons parler de la sauvegarde de l’environnement, de réchauffement climatique, d’écologie, de protection de la planète avec une intensité et un indice d’avertissement de plus en plus élevé.

J’applaudis ces soulèvements, interventions, documentaires, manifestations de toutes sortes qui amènent enfin à une prise de conscience sur l’urgence d’une réforme planétaire pour l’écologie.

Savoir et prendre conscience, c’est très bien, mais il faut agir ! Alors bien sûr on ne peut pas tous être révolutionnaire, manifester, faire parti d’association ou d’organisation pour changer les choses, je le comprends très bien, en revanche nous pouvons en tant que consommateur adopter des gestes, et faire des choix. 

Chaque action compte, la plus minime soit-elle, car ce que nous achetons signifie que nous le cautionnons !

L’été est là. Vous allez certainement acheter une protection solaire. Alors pourquoi ne pas choisir une crème biodégradable qui protège la faune et la flore marine plutôt que celle qui asphyxie les récifs coralliens, détruit le plancton et les poissons ?

Et si vous n’êtes pas sensible à la destruction des océans, peut-être que la sauvegarde de votre santé vous importe ?

corail

L'impact des crèmes solaires sur l'environnement

Les récifs coralliens abritent un quart de la biodiversité marine. Cela signifie que si le corail disparait, c’est 25% des espèces marines qui pourraient disparaitre. Or cela fait plusieurs années que l’alerte a été donnée quant à la détérioration du corail dûe principalement au réchauffement climatique, mais aussi à la pollution, en particulier par les crèmes solaires ! Selon une étude récente, plus de 25000 tonnes de crèmes seraient déversées dans les océans chaque année. C’est un puissant agent oxydant, le peroxyde d’hydrogène, qui endommage les coraux, les blanchit et provoque leur mort. En 30 ans, un tiers des récifs coralliens a déjà disparu. C’est dramatique.

 

Partout dans le monde, on interdit les protections solaires nocives

Hawaï a adopté il y a un an, un projet de loi interdisant la vente de produits contenant notamment de l’oxybenzone et de l’octylméthoxycinnamate, deux composants chimiques communs des écrans solaires qui ont des effets importants et néfastes sur l’environnement marin et les écosystèmes.

La République des Palaos, un archipel situé dans le Pacifique occidental a suivi Hawaï en imposant une interdiction encore plus stricte : l’interdiction générale des produits de protection solaire sur leur territoire.

Et d’autres états suivent et interdisent eux aussi la vente et le port de protections solaires qui ne sont pas biodégradables ! Sur la Riviera Maya en Océanie et dans d’autres parties de la planète concernées directement par la survie des récifs coralliens qui font partie de leur patrimoine.

Protégeons nous des méfaits du soleil

Une solution simple : des crèmes solaires biodégradables

Qu'est-ce qu'un produit Biodégradable?

Si il peut-être décomposé par l’action d’agents biologiques naturels comme l’eau, le soleil, les animaux, les plantes ou les bactéries présents dans la nature, un produit est alors biodégradable.

La solution, des protections solaires composées d’ingrédients non polluants et biodégradables avec donc des filtres solaires naturels. 

Quand on parle d’ingrédients polluants, on entend par exemple les dérivés du pétrole, les microplastiques ou de nombreux conservateurs chimiques (chlorure de benzalkonium, pyrithione de zinc, propylparaben, triclosan, méthylchloroisothiazolinone, méthylisothiazolinone) qui produisent une toxicité chez différentes espèces aquatiques altérant l’écosystème marin.

Mais il faut aussi impérativement éviter les produits contenant les substances chimiques suivantes :

Méthyl-benzylidène camphre (4-MBC), benzophénone-3 (Bp-3), oxybenzone, octyl-diméthyl-PABA (OD-PABA), homosalate de diéthyle phtalate (HMS), octyl-méthoxycinnamate (OMC), diméthylpramide, polyéthylène , hexyldécanol, butylcarbamate, propylparaben, octocrylène.

Donc si votre crème solaire contient ces produits, cela signifie non seulement qu’ils sont polluants pour la planète mais n’oubliez pas que ces substances pénètrent dans votre organisme.

Le point sur les filtres solaires

Les filtres solaires chimiques polluent et ne se dégradent pas. Les organismes vivants ont pour fonction de les filtrer et de les accumuler. Beaucoup de ces filtres chimiques sont des perturbateurs endocriniens, provoquant des pathologies chez les animaux marins mais aussi sur les humains !

Les filtres solaires sont déterminants dans le choix d’une protection solaire de qualité et non nuisible. Ils doivent être minéraux, et/ou végétaux et ne pas contenir de nanoparticules. Ces filtres naturels sont le dioxyde de titane ou oxyde de zinc qui sont autorisés par les différents cahiers des charges en cosmétique naturelle et bio (BDIH, NaTrue, Ecocert, Cosmébio, Soil Association, ICEA,etc). (source la vérité sur les cosmétiques)

Les écrans solaires contenant des produits chimiques tout comme les écrans solaires naturels sont tout aussi efficaces. Votre peau est à 100% à l’abri des rayons nocifs du soleil dans les deux cas.

A vous de faire le bon choix !

Solea, une protection solaire testée et approuvée

Lorsqu’on achète une crème solaire Bio, avec des filtres naturels, on a toujours peur de ressembler à un fantôme ! Souvent on se retrouve avec un masque blanc sur le visage, ce qui est loin d’être très saillant ! 

J’ai testé la crème solaire Soléa de la marque de cosmétiques Espagnol Bio que j’affectionne particulièrement pour la qualité et la composition éthique de ses produits.

C’est une crème protectrice 30SPF au touché sec, en l’appliquant on obtient sur la peau un effet matifiant, mais pas blanc comme les autres crèmes. Bien sur, il faut bien l’étaler ! Economique, très peu de produit suffit à protéger l’épiderme.

Elle est formulée avec des filtres minéraux (sans nanoparticules) et végétaux tels que l’olive et le karité. Elle est également enrichie en framboise et en réglisse, deux puissants antioxydants qui aident à freiner le vieillissement cutané.

VEGAN // BIODÉGRADABLE // COMPATIBLE AVEC LA FAUNE MARINE

Vous souhaitez en savoir plus sur la crème solaire Soléa ? C’est par ici.

Parce que notre belle planète m'importe

Certes les cosmétiques  bio sont souvent plus onéreux que les conventionnels, tout comme les produits de qualité. Ce week-end, j’ai acheté une huile d’olive faite artisanalement à de petits producteurs qui utilisent des meules pour broyer leurs olives. Des produits de haute qualité, (oh quel goût !) oui plus chers que dans nos supermarché, mais j’étais heureuse d’acheter à cette coopérative plutôt qu’ailleurs. 

Voici un extrait de mon livre préféré de cette année « Siècle Bleu » de Jean-Pierre Goux :

« Je suis certain que ce siècle, si noir, pourrait devenir bleu. Il suffit de peu de choses, juste que nous le voulions ensemble. Cet effort doit s’inscrire dans la durée. Un siècle par exemple. Le temps de bâtir une cathédrale. L’humanité doit inscrire son action dans un temps qui la dépasse. C’est ça rêvons d’un siècle bleu. Celui de la réconciliation entre les Hommes, la Terre et le cosmos. Celui qui permettra à nos enfants de continuer à vivre normalement. Celui dont les générations futures pourront être fières. Pensons à leur joie si nous réussissons. Et à notre honte si nous échouons. Nous pouvons réussir » 

Si vous souhaitez lire mon post sur ce livre incroyable : c’est par ici.

Green & Clean is the Future !
massif corallien

Siècle Bleu

Je crois beaucoup aux signes, même si je ne sais pas toujours les entendre, les reconnaître… Pourtant avec un peu d’observation, si nous ne les interprétons pas immédiatement, leurs messages nous sont tôt ou tard révélés, et nous comprenons. Certes, il faut pour cela être réceptif, je vous l’accorde ! De plus nos vies trépidantes, souvent loin de la nature, dans une société dans laquelle nous avons perdu toute écoute de synchronicité ne nous y aident pas.

Siècle bleu, écrit par Jean-Pierre Goux est un de ces livres qui ne vous laisse pas indemne, que vous soyez entrain de le lire ou que vous ayez tourné sa dernière page, il continue de vous hanter ! Croyez-moi c’est un chef-d’oeuvre, une pépite ! 

Sous forme de thriller écologique, Siècle bleu nous entraine sur un sujet bien d’actualité « sauvons notre planète », à travers les manipulations machiavéliques mondiales des gouvernements et multinationales.

Siècle bleu - tome 1 : au coeur du complot

Abel à la tête de Gaïa, organisation écologiste activiste mais totalement clandestine, met tout en oeuvre pour stopper les aberrations écologiques faites sur notre planète. Le monde entier parle de Gaïa qui de façon souvent humoristique et pacifiste fait capoter de nombreux actes nuisibles. Ainsi, il devient la « bête noire » des gouvernements et autres multinationales et le héros des défenseurs de la terre.

Très préoccupé par état de notre planète, Abel veut faire prendre conscience au monde l’urgence dans laquelle on se trouve. Il veut changer le monde. Il souhaite l’harmonie entre les humains et la nature.

Suite à des secrets d’état mensongers, les grands dirigeants de notre planète décident de faire porter le chapeau à Gaïa. Ainsi de « sauveur du monde » Abel est accusé de terrorisme et devient l’homme le plus recherché. Il se retrouve malgré lui au coeur d’un complot international.

Paul Gardner, astronaute et ami d’Abel part en mission sur la lune et s’y retrouve bloqué. De l’espace, Paul subit le syndrome de « l’overview effect », courant chez les astronautes. C’est est un choc cognitif, une prise de conscience qui se produit lorsqu’on observe la planète bleue de l’espace. Paul tombe alors littéralement amoureux tant notre terre est sublime. Il transmet alors à travers son blog au monde entier sa volonté de créer la révolution bleue. 

Extrait du blog de Paul Gardner

« Je suis certain que ce siècle, si noir, pourrait devenir bleu. Il suffit de peu de choses, juste que nous le voulions ensemble. Cet effort doit s’inscrire dans la durée. Un siècle par exemple. Le temps de bâtir une cathédrale. L’humanité doit inscrire son action dans un temps qui la dépasse. C’est ça rêvons d’un siècle bleu. Celui de la réconciliation entre les Hommes, la Terre et le cosmos. Celui qui permettra à nos enfants de continuer à vivre normalement. Celui dont les générations futures pourront être fières. Pensons à leur joie si nous réussissons. Et à notre honte si nous échouons. Nous pouvons réussir. A demain. » 

Siècle Bleu Au-coeur-du-complot

Afin d’être innocenté, mais aussi d’éviter que le monde ne bascule encore plus dans l’obscur, Abel n’a de choix que de découvrir l’honteuse vérité et de la révéler au monde.

 

Siècle bleu - tome 2 : ombres et lumières

La traque infernale se poursuit en Arizona, au pays des Navajos, peuple Amérindien bien connu d’Abel.

Abel et Lucie, sa femme se battent au péril de leur vie. Ils souhaitent dévoiler au monde les sombres secrets gouvernementaux, ceux de l’obscur monde de la finance, mais aussi des services secrets, et autres ombres clandestines insensées.

Avec l’aide indéniable de Julio, « hacker » brillantissime, ils vont essayer de révéler à tous les ignominies engagées par les leaders planétaires.

A travers le chamanisme, l’intelligence, la peur aux tripes, la rage, ils se battent pour leur vie, pour celle de Gaïa, pour la vérité, pour les hommes et leur déscendance.

Au fil de l’intrigue palpitante, la révolution bleue de l’astronaute Paul Gardner voit la lumière.

Entre le bien et le mal qui habitent chacun d’entre nous, entre ombres et lumières, une prise de conscience collective se met en marche.

Cette saga ne s’arrête pas là, c’est un message ultime pour la sauvegarde de notre planète, contre les injustices de ce monde, pour tous les êtres. Des animaux aux plantes en passant par les minéraux et les océans, la faune et la flore, l’univers et j’en passe, nous formons un tout, nous sommes liés, nous devons nous unir. Réveillons-nous !

Jean Pierre Goux, auteur du Siècle bleu

Pour avoir écrit Siècle bleu, il faut avoir les convictions éclairées de Jean-Pierre Goux. Utopiste, certainement, vu la lenteur des changements évoqués dans ses romans. Visionnaire ? Oui c’est certain  car le monde ne peut continuer tel quel et va , mon Dieu je le souhaite, changer pour le bien-être de notre belle planète, de la nature, des animaux et de l’humanité.

Jean-pierre Goux est un ancien chercheur en mathématiques, il travaille aujourd’hui dans le domaine de l’énergie et de l’environnement. Cofondateur du projet « Blueturn« , une application gratuite d’images de la NASA qui permet à tous de voir à partir d’un écran notre planète bleue vue de l’espace. Une expérience de « l’overview effect« , dont parlent Paul Gardner et tant d’astronautes.

Regardez Gaïa vu de l'espace grâce à "bluturn"
La révolution bleue est bien la, participons, soutenons-la !

 Quand on li les oeuvres si inspirantes de Jean-Pierre Goux, on ne peut rester indifférent au sort actuel de la planète. Pour clôturer mon post, voici un extrait sublime d’ombres et lumières évoqué par Hozho, chef des Navajos  : 

« L’humanité a perdu l’essentiel. Sa capacité à s’émerveiller de la splendeur du monde. Il est temps d’enclencher un grand rituel de guérison pour que notre beauté intérieure illumine à nouveau la planète. C’est le seul moyen de lui redonner son équilibre. Ce que vous avez fait hier soir avec les arcs lumineux était extraordinaire. Vous devez poursuivre cet effort. Créer de la beauté, c’est résister. » extrait d’ombres et lumières, Siècle bleu – tome 2

Une intrigue incomparable, dotée d'un réalisme sur l'urgence de la préservation de notre planète.
Mais aussi une prise de conscience sur les manipulations internationales...
Lisez Siècle bleu, j'ai adoré, il changera votre vision du monde !

Green & Clean is the Future
cosmic-timetraveler-595614-unsplash

Libérons nous de nos regrets, le meilleur à venir est en 2019 !

Tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année !

Le temps passe inexorablement… Bonheur et tristesse se suivent, s’enchainent souvent par cycles, ainsi va la vie…

J’aime à penser que les astres seront de meilleure augure que l’an dernier et influenceront positivement le monde. J’affectionne l’idée que la nouvelle année marque un nouveau départ et nous mènera vers des chemins choisis.

Dites adieu à vos regrets, et pensez au présent et faites des voeux pour l’avenir. Un nouvel an reste qu’un symbole, mais n’est ce pas l’occasion de se poser et de réfléchir à nos souhaits les plus chers ?

Laissons le passé derrière nous, il est immuable…

galaxie

Des souhaits que j’inscris sur un petit carnet

Je ne prends jamais de résolutions que je ne pourrai pas tenir, mais chaque début d’année, j’émets des voeux que j’inscris sur un petit carnet. Ce sont des souhaits, quelques fois des petits riens qui amélioreraient mon quotidien, ou de grands changements qui transformeraient incontestablement ma vie. Cela reste toujours dans « le monde  du possible », même si mes désirs sont parfois de grandes conversions.

Il convient bien entendu de se mettre à l’œuvre pour que les choses se réalisent, car ce n’est pas magique ! Vous me croirez ou pas, mais le fait de formuler par écrit nos ambitions a un impact beaucoup plus puissant que des paroles. Comme on l’entend souvent « les paroles s’envolent, les écrits restent ».

Il est utopique de croire que l’on va réaliser toute la liste de nos envies. Même si je suis un peu rêveuse et que j’aime à croire que tout est possible, il s’agit bien de réalisation et non pas de miracle ! Nous devons mettre le pied à l’étrier pour accomplir nos souhaits.

Quelle satisfaction même si juste une seule de nos convoitises est accomplie, c’est déjà bien vous ne croyez pas ?

Le mois de janvier pointe son nez, on commence à percevoir quelques minutes de jour en plus. Alors même si quelques longs mois d’hiver nous attendent encore, nous allons vers les beaux jours !

Imaginez que 2019 sera une belle année, soyez doux avec vous-même et votre entourage. Commencez 2019 dans  la joie, croyez en vous, faites des projets,  rêvez !

Je vous souhaite une année en pleine santé, une année créative et lumineuse, pleine de joie et d’amour.

Green & Clean is the Future!

citation du Dalai Lama