Diwali : la fête des lumières en Inde

Diwali - la fête des lumières en Inde

La nouvelle lune de la saison kartikka en Inde, c’est-à-dire octobre/novembre lorsqu’il fait froid, est marquée par Diwali, la fête des lumières. C’est le début de la nouvelle année hindoue fêtée à la lueur de millions de bougies et de lumières.

Diwali, une fête Hindoue célébrée dans le monde entier

Hindous, sikhs et jaïns, fêtent la victoire du bien sur le mal, le triomphe de la lumière sur les ténèbres, la puissance de la connaissance sur l’ignorance !

Une fête des plus gaies où habitations, rues, temples, magasins, places publiques, monuments sont illuminés avec des bougies, petites lampes à huile, guirlandes, lampions. Les feux d’artifice éclatent, on danse dans les rues et la fête bat son plein pendant 5 jours !

Entre légende et mythologie

Lakshimi

Pour Diwali on fête le retour du roi Rama et de sa femme Sita dans l’ancienne cité d’Ayodhya qui après un exil de 14 ans sont revenus vainqueurs de la bataille livrée au démon Ravana. La légende raconte que de petites lampes en terre cuite avaient été allumées par les habitants d’Ayodhya tout au long du chemin de Rama pour éclairer son retour.

Mais on rend aussi hommage à Lakshimi, la déesse du bien et de la prospérité et de la beauté.  Représentée avec quatre mains qui symbolisent des vertus spirituelles, Lakshimi est vénérée depuis la nuit des temps. Elle est l’épouse du Dieu Vishnu, Dieu de la stabilité du monde qui entretient la vie et la création, le dieu du temps. La tradition veut que la porte et les fenêtres des maisons restent ouvertes et illuminées pour que la déesse puisse y entrer afin de bénir les lieux et y apporter tous ses bienfaits.

Ganesh, Dieu du savoir et de la vertu, symbolisé par une tête d’éléphant, il est aussi célébré lors de la fête des lumières. Ganesh serait star des dieux, le Seigneur des obstacles et le lien entre les humains et le panthéon mythologique des dieux, il porte chance.

Diwali c'est cinq jours de festivité : à chaque jour sa signification et sa tradition

• Le 1er jour est appelé « Dhanteras », c’est la célébration de la naissance de la déesse Lakshmi. C’est le grand jour des préparations afin d’attirer Lakshimi dans les foyers.

• 2e jour « Chaturdashi », on fête la libération du mal et le triomphe du bien dans le monde grâce à la victoire de Shri Krishna sur le démon Narakasura. Une journée consacrée aux prières.

• Le 3e jour est « Laksmi puja », ou « Bari Diwali », jour le plus important, la nuit sombre, jour de la nouvelle lune, la nuit de toutes les lumières en l’honneur de Lakshimi et de Ganesh. (c’était le 7 novembre, hier !) De multiples décorations, souvent des fleurs de lotus, symbole de la fertilité, prospérité et longévité ornes maisons, temples et lieux publics. Offrandes et victuailles sont préparées.

• Le 4e jour est appelé Bali Padwa (ou Annakut) on célèbre l’abondance. C’est le jour des offrandes aux Dieux mais aussi aux pauvres, jour de partage. Musique chants et feux d’artifice sont partout.

• 5e jour « Bhai Bij » (ou Bhai Tika), est un jour consacré à la fratrie. Les frères et soeurs échangent des cadeaux.

Diwali
Une belle célébration que cette fête des lumières !

Pleine de croyances et de symboles, Diwali est célébrée aux quatre coins du monde puisque les communautés indiennes y sont représentées dans de nombreux pays. De l’Inde à Bali, de l’Ile Maurice à l’Afrique du Sud ainsi qu’en Angleterre, la fête des lumières « Diwali » occupe une place importante. 

Diwali est à mon humble avis de jolies traditions qui perdurent chez les hindouistes ! Connaissiez-vous cette fête ?

« Contempler la lumière intérieure sans cligner des yeux constitue ce que l’on nomme le geste de Shiva. » Upanishads (texte philosophique)

Green & Clean is the Future
Fête des lumières

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.