La Servante écarlate par Margaret Atwood

Dans une société imaginaire, gouvernée par un régime totalitaire où les femmes n’ont plus aucun droit ni liberté, Defred, la servante écarlate, est condamnée à procréer par viol ritualisé.
Suite à une catastrophe écologique, la fertilité a quasiment disparu.
Une dictature chrétienne prend le pouvoir et cantonne les femmes à être classées par caste : épouse, bonne ou servante génitrice, les réfractaires tuées ou astreintes au ramassage de déchets nucléaires ! Telle une esclave dans une Amérique fanatique religieuse et ultra conservatrice, Defred raconte sa soumission, son combat, ses angoisses, ses souvenirs et sa quête du bonheur par de petits riens.
Un chef d’œuvre terrifiant que vous n’oublierez pas car tout y paraît plausible !
Fan de séries, ayant lu de bonnes critiques sur « La servante écarlate » j’ai regardé le 1er épisode. Je suis restée subjuguée, abasourdie par cette histoire glaçante, par la réalisation, le jeu des acteurs et l’atrocité de cette société dystopique…Je ne souhaitais qu’une chose c’était voir la suite.

Récompensée aux « Emmy Awards » la série ne cesse de faire parler d’elle aux états unis sous le régime de Trump …

Seen at the March for Science in Washington, DC.

Mais je me suis arrêtée au 1er épisode de la série et ai couru acheter le livre de Margaret Atwood « La servante écarlate ». J’ai toujours aimé lire les romans avant d’en voir les films ou séries plutôt que l’inverse. L’adaptation du roman en série est une belle réussite, j’ai adoré ! Je me suis ensuite empressée de regarder les autres épisodes de la saison 1. Defred interprêtée par Elisabeth Moss est parfaite dans le rôle. On retrouve l’ambiance anxiogène et dérangeante du livre via une mise en scène extrêmement percutante. La musique est géniale aussi. Pour le moment que la saison 1, la 2 est prévue pour 2018. Vivement ! Elisabeth Moss à dit lors d’une interview « «Ce qui m’effraie peut-être le plus, dans cette période où nos droits sont si menacés par l’administration Trump, a déclaré l’actrice, c’est la volonté de faire disparaître le droit le plus basique des femmes et des mères, celui de prendre soin de leur corps et de leur santé».

 

Il semblerait que « La servante écarlate » soit devenue l’emblème féministe actuel !

Saviez vous qu’en juin dernier une centaine d’exemplaires du roman a été éparpillé dans les rue de Paris par Emma Watson engagée pour les droits des femmes ? Un petit mot accompagnait chaque livre demandant une fois lu de redéposer le livre afin qu’il soit trouvé par quelqu’un d’autre.

« Nolite te salopardes exterminorum » phrase culte du roman serait tatouée sur des personnes partout dans le monde…

 N’hésitez pas une seconde, que ce soit le livre ou la série, cela va vous fasciner, vous interpeler !

18 commentaires sur “La Servante écarlate par Margaret Atwood

  1. Ne vous fiez pas à un début lent et énigmatique, vous serez récompensé en continuant votre lecture.
    Je viens de finir le livre. Époustouflant, éblouissant. Insupportable car, l’auteur le dit bien, tout ce qui est dans le livre a existé dans notre civilisation occidentale. Jusqu’à la dernière page, la postface de Margaret Atwood, ce livre nous remue les tripes.

    Je crois que la libération de la parole, d’abord de quelques actrices contre Weinstein, puis d’autres femmes contre d’autres hommes tout aussi ignobles (on n’a pas fini d’en faire la liste, chez les people comme au plus près de nous) est liée à la Servante Écarlate qui ressort grâce à la version en série (que je n’ai pas encore vue), mais aussi parce que le risque d’une dictature religieuse est plus que jamais possible en Occident, aux Etats-Unis et ailleurs.
    Tant de phrases du livre font écho à nos vies et nos envies, tant de situations nous glacent les sangs… Que ce livre, tout comme les trois autres chéris par Margaret Atwood (1984, Fahrenheit 451 et Le Meilleur des Mondes, que j’ai lus tous trois dans les années 1970), nous protègent du pire…

    J’aimerais tant que Margaret Atwood soit couronnée l’année prochaine par le Prix Nobel de la Littérature…
    Merci infiniment Véro pour cette découverte.

    1. Merci encore pour ce percutant commentaire! Margaret Atwood est cette année passée de près à côté du prix Nobel de littérature, mais les paries avaient pourtant été lancés en sa faveur!

  2. Ce livre avait été fait en film dans les année 80.. avec ma soeur ado, il nous avait déjà interpellé! vais peut-être replongé dans le livre! merci pour cette info sur la série!

    1. Oui tout à fait exact! Le livre est a été édité en 1985, son adaptation en film en 1990. Je n’ai pas encore vu le film, mais je vais essayer de le voir. Merci et bonne journée. Véronique

  3. J’ai lu le livre à sa sortie …Il est remarquable en effet. Comme les autres romans de cette romancière qui bousculent, dérangent. Son style est efficace à l’anglo-saxonne. « La souris bleue » est également remarquable dans un autre registre. C’est une vraie féministe .

    1. Ah je suis heureuse que vous connaissiez vous aussi Margaret Atwood! La servante écarlate est le 1er roman que je lis d’elle, et je compte bien lire les autres. Mille mercis pour votre commentaire et oui je vais lire « la souris bleue » suite à votre conseil, je suis fan! Amicalement. Véronique

  4. Bonjour Véro ,
    J’arrive de chez Katell et je m’aperçois que j’ai des centres d’intérêt en commun avec vous aussi . C’est toujours un plaisir de lire ses posts et je sens qu’il en sera de même ici. Merci pour vos premiers posts très prometteurs. Je lis beaucoup et ce livre me fait froid dans le dos avant même de l’avoir lu .
    A bientôt

    1. Chère Isabelle, Je suis ravie que mon blog vous plaise! Je suis en admiration devant ma soeur. Oui ce roman est glaçant… Une excellente réflexion sur notre société actuelle… Amicalement. Véronique

  5. J’avais entendu parler de ce livre percutant mais aprés avoir lu ce post, je vais sauter le pas et l’acheter !
    Longue vie à votre blog Véronique !
    Bonne continuation 🙂
    PS : j’arrive tout droit de La Ruche évidemment….:))

  6. J’ai découvert votre blog sur le blog de votre soeur, que je suis depuis très longtemps mais je ne sais pas me connecter pour mettre un commentaire chez elle, alors je la remercie ici de tous ces articles extrêmement intéressants qu’elle publie régulièrement.

    1. Je vous remercie pour votre commentaire. Oui le blog de Katell ne manque pas d’intérêt! Toujours tellement bien écrit, et percutant. Je l’admire ! Belle journée à vous

  7. Ce livre est dans ma to-do list, plutôt longue. Tiens, elle vient de grimper tout en haut !!
    Merci Vero pour ce conseil, comme on <3 les mêmes choses je ne risque pas d’être déçue !

    Bisous de l’Aveyron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.