Retour vers la sérénité : ma cure Ayurvédique

Ma cure Ayurvedique au Somatheeram Health Resort (Trivandrum, Kerala, Inde)

« La philosophie ayurvédique vise à atteindre une longue vie, mais avant tout une existence en bonne santé, impliquant un style de vie équilibré, basé sur les trois piliers que sont le corps, l’âme et l’esprit. L’importance n’est pas seulement donnée au traitement d’une maladie, mais aussi à la prévention et à l’aide de processus de purification et de revitalisation. Tout programme de traitement doit être adapté aux besoins individuels du patient.» Source du site du Somatheeram Ayurvedic Health Resort http://somatheeram.org/fr/

Novembre 2016, Paris :

Temps désastreux, journées courtes, manque de luminosité et de nature, début de la période où je déprime… Après de nombreuses recherches sur internet, je me décide à réserver une cure Ayurvedique en Inde au « Somatheeram Ayurvedic Health Resort ». Cela faisait des années que je rêvais d’en faire une ! Fervente de voyages, de yoga, de santé au naturel, je m’intéresse à l’Ayurvéda (Médecine ancestrale Indienne) depuis quelques années. Il faut dire que j’ai toujours eu l’impression de recevoir un « appel » de l’Inde ! 

Mon choix s’est porté sur ce centre car récompensé à plusieurs reprises par le gouvernement du Kerala comme « Meilleur Centre Ayur-védique » pour la qualité de ses soins. Aussi parce qu’il se situe en Inde dans la belle région du Kerala, berceau de l’Ayurveda.

Je n’étais pas malade, plutôt en bonne santé, mais avais envie de me ressourcer, de me recentrer sur moi même, besoin d’un « break », de vacances, besoin de nature, de naturel, de manger sainement, de me reposer, de me faire chouchouter, de faire du yoga tous les jours, faire un bilan sur ma vie et aussi approfondir mes connaissances en Ayurveda. Bien entendu j’attendais aussi beaucoup des bénéfices d’une cure sur ma petite personne ! Je suis partie fin janvier pour une cure d’une semaine. (bien qu’on recommande toujours de faire 2 semaines de cure afin d’optimiser les bienfaits, le coût ne me permettait pas d’y rester plus longtemps et je souhaitais aussi voyager dans ce beau pays lors de ma 2e semaine de vacances).

Arrivée au petit matin ce fut l’émerveillement !
Le site d’inspiration traditionnelle Indien dans un jardin tropical luxuriant sur une colline surplombe une immense plage. Soleil à peine levé, la luminosité et la beauté de l’endroit, m’éblouissent. Ayant quitté Paris dans le froid et sous une pluie glaciale, autant vous dire que j’avais le sourire aux lèvres !

Mon bungalow est luxueux mais sans fioriture, avec de beaux meubles en bois indiens, une grande salle de douches, magnifique ! A 50m, une immense plage superbe, j’entends les vagues de ma chambre, oh merci mon Dieu pour tant de beauté !

Petit-déjeuner, déjeuner et diner sous forme de buffet à volonté, une quinzaine de plats proposés sous cloche, le tout exclusivement frais, fait maison, végétarien et ayurvédique (un plat non veggie à disposition pour les réfractaires du végétarisme). Je me suis régalée à chaque repas !… J’avais envie de tout goûter, une cuisine Indienne et Ayurvédique fraiche, saine et délicieuse. Devant chaque plat une petite étiquette indiquant pour quel type de dosha le plat est recommandé. Vatha, Pitta, ou Kapha ou une combinaison de doshas.

Lors de ma 1re visite médicale, on me fait remplir un long questionnaire sur ma santé, mes goûts, mon tempérament, mes habitudes alimentaires et même sur ma sexualité (c’est très « soft », rien de choquant, c’était juste « votre sexualité vous satisfait-elle ? » très bien, moyen ou ☹) Question pouvant paraître bizarre, mais pourtant preuve d’épanouissement, ou pas…

2 médecins, un homme et une femme, d’une gentillesse extrême m’ont reçue. Nous avons relu ensemble le questionnaire auquel j’avais répondu pour affiner mes réponses afin de mieux me cerner. Puis la femme m’a auscultée. Tension, cœur, pouls, texture de la peau, langue, ongles… Cela pour établir ma constitution personnelle appelée « dosha » (voir mon article sur les différentes constitutions Ayurvédiques : De quelle constitution ayurvedique êtes-vous ? )

 J’ai donc appris que j’étais Vatha/Pitta et que Vatha était déséquilibré chez moi à ce moment là. Rien de grave, quelques ballonnements, un peu de constipation et la peau des mains sèche, symptômes révélateurs d’un déséquilibre de VathaAutre déséquilibre chez moi à ce moment là, des règles irrégulières, avec des manifestations pré-menstruel de mauvaise humeur, seins douloureux et sensibilité extrême les derniers mois.

Ils m’ont expliqué que mes soins auraient lieux chaque jour à 8h et que j’aurai un bref rendez- vous chaque matin avec eux afin de faire un point sur mon bien-être, mon pouls et ma tension, mes interrogations. Ils m’ont suggéré de manger selon mon type de dosha au restaurant soit « Vatha » afin de rééquilibrer  mes doshas. On m’a aussi prescrit une « marmelade de « Shatavari » (asparagus racemosus) qui n’est autre que de l’asperge indienne (petite-cousine de notre asperge européenne, mais pourtant bien différente) aux vertus ré-équilibrantes hormonales.

On m’a conseillé d’assister aux cours de yoga et de méditation. J’ai participé chaque jour à des cours de yoga qui m’ont fait le plus grand bien. Un choix de plusieurs cours par jour est proposé selon votre niveau. Je n’ai pas été aux séances de méditation, seulement parce que les horaires tombaient mal dans mon petit programme.

J’étais enchantée ! Une semaine pour prendre soin de moi, ne penser à rien, me faire chouchouter, faire du yoga, lire, dormir, me balader, me faire masser, manger indien, me baigner, découvrir une autre culture, et cela dans cadre somptueux…j’étais au paradis !

Le centre propose divers programmes de cures  : rajeunissant, purification du corps, amaigrissement, immunisation, gestion du stress, soin de beauté.

Pour ma part j’ai choisi la cure rajeunissante« Les cellules et les tissus du corps se modifient avec les années. C’est pourquoi il est nécessaire de vivifier et de régénérer les systèmes du corps de manière à préserver l’équilibre entre le corps, l’âme et l’esprit ». Source site Somatheeram

 

Chaque matin  je retrouve ma thérapeute qui s’occupe de moi avec grande gentillesse pendant 1h30 ! 

 

Voici les soins que l’on m’a administré à plusieurs reprises lors de mon séjour, pour mon plus grand bonheur :

« Abhyanga » : massage régénérant à base d’huiles chaudes sur le corps, fait à 2 ou 4 mains, tonique, vitalisant et détoxifiant!

« Massage des Marma » : massage aux huiles avec les pieds, stimule les points énergétiques du corps et aide à maintenir l’équilibre de Vatha, Pitha et Khapa, augmente la résistance des muscles et des ligaments, également excellent pour la circulation. Intense, on se relève après le massage sur un petit nuage!

Le fameux « Sirodhara » : on vous verse de l’huile sur le front de façon continue pendant 45 minutes. Excellent pour la paix du mental, la qualité du sommeil… Détend profondément tout le système nerveux et libère des tensions

« Mukhalepam » : masque de beauté visage à base de plantes spécifiques et de purée de fruits frais (j’ai demandé ce qu’il y avait dedans on m’a répondu « c’est une recette secrète ! »)

Exfoliation du corps avec une pâte de plantes Ayurvédiques dans laquelle vous êtes complètement recouvert de la tête aux pieds pendant 30 minutes, puis on vous masse avec ce mélange avant de rincer. Peau douce et lumineuse assurée !

Décoction d’herbes chaudes versée sur tout le corps par 2 thérapeutes, doucement pendant 1 heure : bizarrement, ça a été mon soin préféré !

Indéniables moments de détente, les soins étaient tous très agréables. Cette cure a été une semaine de pure détente, un moment à part que j’ai grandement apprécié. J’en suis partie ressourcée, apaisée, recentrée sur moi-même ! On m’a même dit « tu as rajeuni qu’as tu fait ? »

 

 

 

 

 

 

Mais il y a eu aussi, le retour des pêcheurs au lever du soleil, les balades sur la plage, les chants des églises avoisinantes à l’aube, l’après-midi sur les « backwater », les infusions de gingembre à volonté, l’après midi à la station balnéaire de Kovalam, les serpents inoffensifs qui m’ont tant effrayé, la gentillesse des indiens, la douceur de vivre, les cours de cuisine, les conférences sur l’ayurvéda, le jardin des plantes médicinales…

Je recommande sincèrement cette cure si vous souhaitez vous ressourcer, ou résoudre quelques soucis de santé… J’ai beaucoup apprécié que rien ne soit imposé mais proposé, suggéré. Je me suis sentie libre de mes activités, tout en suivant les soins. Le « must » :  mes petits désagréments au niveau de ma santé ont totalement disparu après la cure!

 

Je ne rêve que d’une chose, y retourner…

8 commentaires sur “Retour vers la sérénité : ma cure Ayurvédique

    1. Si vous avez la possibilité de faire une cure, il ne faut pas hésiter, un grand moment de bien être! Merci de me lire, merci pour les commentaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.