Le ghee, un trésor de jouvence !

Le Ghee, (se prononce « gui ») ou beurre clarifié, est utilisé depuis la nuit des temps en Inde dans la gastronomie indienne mais aussi à des fins thérapeutiques dans l’ayurveda. On en parle de plus en plus dans le monde car il a des vertus insoupçonnées très bénéfiques pour la santé.

Ghee - Greenbyvero

Ghee

 

Le Ghee est fait à partir de beurre doux que l’on fait longuement chauffer à basse température puis que l’on filtre afin d’éliminer l’eau et les protéines de lait, c’est-à-dire la caséine et le lactosérum. Le lactose (sucre contenu dans le lait) connu pour ses allergies est la partie issue de la coagulation du lait. En clarifiant le beurre, on obtient le Ghee, donc la partie la plus pure qui est exempte de lactose.

Le Ghee est une excellente alternative pour les personnes allergiques au lactose, mais pas que pour les intolérants, car le lactose ainsi que la caséine, ben c’est pas très bon pour nous!

L’intérêt du ghee en plus de ses multiples bienfaits est qu’on peut le faire chauffer à haute température (jusqu’à 250c qui est son point de fumée) sans risque contrairement au beurre qui dés 120°c noircit et devient toxique… De plus il ne s’oxyde pas et se conserve à température ambiante pendant plusieurs mois.

 

 

Ses multiples propriètés font du ghee un élixir de jouvence !

Le ghee allongerait l’espérance de vie!

Il contient des vitamines A, E, D, K, des minéraux tels que calcium, phosphore, magnésium et fer. Il est riche en oméga 3 et oméga 9, en acide butyrique, en acides gras saturés et non saturés, en antioxydants, rien que ça!

  • Excellent pour la digestion, le ghee réduit les problèmes gastriques, il calme le feu digestif que l’on appelle Agni en ayurveda. Il favorise les sucs gastriques et est anti-inflammatoire. Véritable protection des intestins il aide à assimiler les aliments et à restaurer la flore intestinale.
  • Le ghee élimine les toxines et booste le système immunitaire.
  • Bon pour nos yeux, les vitamines A et E, contenues dans le ghee sont essentielles entre autre pour une avoir bonne vue et une belle peau.
  • 8 mg de cholestérol pour une cuillère à café de ghee, alors que le beurre en contiendrait 30. Ces chiffres parlent tout seul!
  • Antioxydant grâce aux caroténoïdes présents dans la vitamine A, le ghee combat les radicaux libres responsables de l’oxydation du corps.
  • On ne présente plus la célèbre vitamine D que contient le ghee. On la trouve rarement dans les aliments. Elle permet la fixation du calcium et du phosphore, est indispensable pour la minéralisation des os, aurait des propriétés anticancéreuses, prévient de la déprime hivernale, et j’en passe…
  • L’acide butyrique présent dans le ghee, acide gras à courte chaine diminuerait les inflammations, serait anti-virale, très bénéfique pour les intestins, aurait une action protectrice contre le cancer, particulièrement celui du colon.
  • Le ghee apporte le gras essentiel au bon fonctionnement de notre cerveau, renforce la mémoire et aide à la concentration.
  • Anti-virale et antibactérien, il viendra à bout de vos rhumes et infections
  • Il soigne les brûlures et les sécheresses cutanées en application locale. N’hésitez pas à badigeonner vos lèvres gercées ou toute sècheresse de la peau.

 

Nutritif, détoxifiant, règènèrant, équilibrant, le ghee a tout pour lui, alors convaincu?

Voici la recette :

ghee en préparation

Préparation du ghee

  • Faites fondre à feu très doux dans une casserole à fond épais, si possible en acier inoxydable ou en fonte,  une plaque (ou plusieurs) de beurre doux de haute qualité (biologique de préférence).
  • Une fois le beurre fondu, vous allez voir une mousse blanche à la surface, laissez faire, vous pouvez de temps en temps légèrement remuer avec une cuillère en bois.
  • La mousse va se transformer en petits caillots qui vont se déposer au fond de la casserole.
  • Surveillez la cuisson et les odeurs, peu à peu tous les dépôts vont se déposer au fond, le beurre qui était opaque va peu à peu devenir translucide.
  • Le ghee est prêt quand les dépôts au fond de la casserole brunissent, là il faut immédiatement arrêter le feu et enlever la casserole pour laisser tranquillement refroidir.

Certaines recettes parlent de 20 minutes de cuisson, pour ma part, il me faut au moins 1 heure pour obtenir un beau beurre clarifié. Je mets la température de ma plaque au minimum sur 1, c’est peut-être pour ça. Mais tout dépend de la puissance des feux.

Ghee liquide

Ghee liquide

 

Après refroidissement, il faut filtrer le beurre, je vous conseille un linge fin ou une mousseline, afin de filtrer les fines particules pour une pureté presque parfaite!

Vous obtenez un beurre doré à la subtile odeur de noisette!

Transvaser ensuite le liquide dans un bocal et conserver dans un placard qui le gardera à l’abri de la lumière. Le liquide va ensuite se figer et devenir solide (comme l’huile de coco).

C’est un peu contraignant comme tout ce que l’on fait maison, mais quelle fierté et gage de qualité!

Vous trouverez aussi de l’excellent ghee dans les boutiques bio, boutiques indiennes ou sur le net. 

 

 

 

Green & Clean is the Future!

 

Venez visiter ma boutique en ligne, produits naturels et éthiques

 

Lavande fine, vraie, aspic, lavandin… on s’y perd non?

La lavande et sa divine senteur envoutante, sa sublime couleur allant du mauve au violet, parfois presque bleue, elle fait partie de mes plantes préférées. Tout comme la Rose, elle est aussi devenue une couleur! Avez-vous déjà vu un champ de lavande dans notre belle Provence? Je trouve cela merveilleusement beau en plus de l’odeur incomparable. J’ai toujours un pot de lavande sur mon balcon! Lavande vient du latin « Lavare » qui se traduit par « laver ». Originaire de Perse elle serait apparue en Provence à l’époque Romaine.

Les Romains l’utilisaient lors de l’antiquité pour parfumer leur linge et leur bain. Les Grecs  concoctaient déjà des huiles médicinales et des parfums. Les Egyptiens s’en servaient pour en faire des onguents pour les momifications. Au Moyen-âge on lui reconnaissait déjà des propriétés anti-infectieuses, elle était utilisée pour combattre les maladies. On faisait des fumigations pour désinfecter ainsi que des emplâtres de lavande. Elle a beaucoup servi lors de la peste.

A l’époque moyenâgeuse, on lui conférait aussi des pouvoirs  magiques permettant de conjurer les mauvais sorts. C’est à la renaissance qu’on commença à distiller la lavande afin d’en extraire son essence. Au XIX siècle, les parfumeries modernes s’emparent de la lavande pour en faire des parfums des plus renommés.

En 1928, que le chimiste René Maurice Gattefossé découvrit la spectaculaire efficacité de l’huile essentielle de lavande. La petite histoire conte que gravement brulé, n’ayant rien d’autre à portée de main dans son laboratoire, il versa de l’huile essentielle de lavande sur sa brûlure et fût subjugué du résultat qui lui évita la gangrène!

Depuis l’huile essentielle de lavande est à la une de l’aromathérapie!


Lavande fine, vraie, aspic, lavandin… on s’y perd non?

Vous êtes vous déjà retrouvés devant un rayon d’huiles essentielles avec l’intention d’acheter de l’HE de lavande? Le choix est souvent des plus vastes… Lavande vraie, lavande officinale, lavandin super, lavande aspic, lavande angustifolia, lavande fine, lavande stoechade, lavandula spica ou lavandula latifolia, lavendula burnatii ou encore lavande papillon, lavande maritime et j’en passe…

En plus de nos appellations françaises et latines s’ajoute régions et pays de production. Par exemple la lavande fine du Quercy (de qualité supérieure et bien de chez nous) mais on trouve désormais en France de l’HE de Bulgarie ! La lavande est désormais cultivée dans le monde entier, la Russie et la Chine sont devenus de gros producteurs.

A savoir en 1er lieu il y a le nom français et le nom latin de la plante, mais là où cela se complique c’est qu’une seule et même espèce peut porter 3 appellations différentes! C’est malin vous ne trouvez pas?!

Lavande fine sauvage

La lavande fine, est aussi appelée lavande vraie et lavande officinale et c’est la même plante! En latin leur équivalent est lavandula angustifolia, lavandula vera, et lavandula officinalis. Et tout cela parce que 3 botanistes ont découvert cette variété et l’ont nommée chacun dans leur coin.

Alors bon il y a tout de même une subtilité :

La lavande fine sauvage (Lavandula angustifolia), pousse à plus de 2000m d’altitude à l’état sauvage sur des coteaux arides, calcaires et ensoleillés. Elle est de qualité supérieure au niveau odeur  et composition.

La lavande fine cultivée, grandie entre 800 et 1000m d’altitude.

La lavande officinale ou vraie (Lavandula officinalis), elle pousse, à une altitude encore plus basse.

La différence d’altitude apporte une quantité de camphre variée, alors des huiles, d’une senteur différente. La lavande fine a une odeur plus douce, que la lavande vraie.

La lavande aspic est en latin lavandula spica ou lavandula latifolia, elle pousse en Méditerranée , sur des terrains et coteaux arides, calcaires, ensoleillés à moins de 1000 mètres.

La lavande stoechade est une autre espèce appelée aussi lavande papillon, ou lavande maritime en latin Lavandula stoechas. Elle pousse sur des terrains siliceux.

Quant au lavandin Super ou Lavendula burnatii en latin c’est un hybride de lavande vraie et de lavande aspic! Le lavandin grandi à toute altitude

 

Alliées de la santé au naturel, les huiles essentielles de lavande ont de multiples vertus!

Leur point commun est qu’elles sont toutes cicatrisantes, et plus ou moins anti-infectieuses.

Lavandula angustifolia

L’HE de lavande fine est incontestablement la plus utilisée en aromathérapie. Elle est antispasmodique, calmante, sédative, hypotensive et décontractante musculaire. Elle aide à s’endormir, j’en ai toujours à portée de mains la nuit. Lorsque j’ai du mal à m’endormir, quelques gouttes sur mon oreiller suffisent à rejoindre les bras de Morphée! Elle est anti-infectieuse et anti-inflammatoire mais beaucoup moins que ses petites cousines.

En diffusion ou olfaction, on l’utilise pour désodoriser, assainir, détendre, apaiser et chasser les moustiques!

Par voie cutanée, diluée la plus connue est certainement pour soulager les piqûres d’insectes, même les guêpes et aussi comme répulsif. Elle calme brûlures et coups de soleil, le zona, la varicelle, l’eczéma. Elle aide à faire disparaître les traces de cicatrices. Elle possède des propriétés anticoagulantes légères et fluidifiantes.

Utilisée en cosmétique elle favorise la régénération des cellules de la peau et régule la production de sébum. Utile en cas d’acné elle assainit la peau. Elle stimule la pousse des cheveux.

Lavande aspic

L’HE de Lavande aspic est expectorante et mucolytique. Tonique du système nerveux, elle est extrêmement utile lors de brulures et piqures d’insectes. Douleurs et inflammations liées aux piqûres ou aux morsures d’insectes et d’animaux. Lors de piqures venimeuses ses vertus antalgiques, anesthésiques, cicatrisantes et antiseptiques en font une des huiles les plus utilisées. A prendre avec soi lors de balades en pleine nature! C’est aussi un précieux allié de l’eczéma. C’est par olfaction ou voie cutanée que son utilisation est appropriée.

L’HE de lavande stoechade peut-être toxique, donc à utiliser que sous conseil d’un thérapeute dans des cas très spécifiques et surtout jamais chez les enfants ou femmes enceintes.  Elle est très efficace sur les otites séreuses, anti-catarrhale, mucolytique, anti-infectieuse spécifique (Pseudomonas oeruginosa). Elle est cicatrisante et anti-inflammatoire. Particularité : bien que ses fleurs sentent bon, son huile essentielle a une odeur plutôt désagréable. Vous avez certainement entendu parler ou même utilisé le fameux sirop de stoechas ? Eh bien il est fait avec la lavande stoechas! Ses fleurs camphrées servent à la fabrication de ce sirop sudorifique efficace en cas de rhume ou de grippe.  Mais son HE  est plutôt utilisée en diffusion ou par voie cutanée.

L’HE de lavandin est antiseptique, bactéricide, désinfectante, calmante, antispasmodique et carminative. Combat la nervosité et les insomnies, elle soulage les rhumatismes et soigne les infections respiratoires. Mais elle est aussi l’ennemi des poux grâce à ses propriétés antiparasitaires. C’est par voie olfactive et cutanée qu’elle est la plus efficace.

Comme déjà mentionné sur mon article sur les huiles essentielles en général (voir : http://greenbyvero.com/huiles-essentielles/ ), d’ultimes précautions doivent toujours être prises lors de leur utilisation.

 

Et vous, aimez-vous la lavande?

Les abeilles adorent butiner la lavande. Malheureusement la lavande est de plus en plus traitée avec des pesticides. Nos précieuses abeilles alors ne résistent pas aux produits toxiques…

Investissez dans des huiles de qualité, de préférences biologiques. Il serait dommage de se soigner au naturel avec des produits bourrés de pesticides. 🙁 De plus, vous ferez une bonne action pour les abeilles et notre planète.

Green & Clean is the Future!

Abeilles butinant la lavande

Venez visiter mon site de produits naturels et éthiques Passionaturel

 

 

 

Mieux voir sans lunettes, eh oui c’est possible!

Il est bien connu que les Indiens d’Amérique voyaient mieux que quiconque. Vivants dans la nature, chasseurs, à l’écoute des animaux, de la forêt, du silence aussi, ils étaient à l’abri du bruit des lumières artificielles, du stress de notre société actuelle, mais surtout, ils faisaient marcher leurs yeux! Ils ne regardaient pas un écran des heures durant mais au contraire cherchaient à voir au loin.

Plus de 20 ans que je suis myope, et pourtant je ne porte pas de lunettes. Enfin si, exceptionnellement quand je conduis, mais comme je n’ai pas de voiture et que je vis à paris, cela ne m’arrive que peu. La raison? Je suis persuadée que les lunettes sont des béquilles qui atrophient nos muscles oculaires. Je n’ai pas trouvé cela toute seule, non. Ce sont des rencontres, la lecture d’ouvrages, ainsi que ma participation à un stage « vison claire » il y a de nombreuses années qui m’ont convaincue. Oui les lunettes permettent de mieux voir mais ne guérissent pas le mal originaire, il le comble. Les lunettes c’est fabuleux certes, tout comme un anti-douleur, mais la cause de la mal vue, elle, n’est pas contrée.

Cette idée qui paraît plus que farfelue est pourtant bien fondée !

Aldous Huxley, écrivain du célèbre roman « le meilleur des mondes » qui a plus que marqué son temps, est devenu presque aveugle adolescent et a retrouvé la vue grâce aux techniques de mouvements oculaires du docteur Bates. Cela s’est passé au début du 20e siècle. Aldous Huxley a d’ailleurs ensuite écrit un ouvrage intitulé « l’art de voir » dans lequel il raconte son histoire que l’on pourrait croire être miraculeuse, qui n’est en fait que l’application de la méthode Bates.

Cette technique de « musculation » des yeux, peu connue et très controversée, (et pour cause, si appliquée par tous, elle mettrait fin à l’industrie oculaire !) est aussi appelée Yoga des yeux.

Plus on fait travailler les muscles régulièrement, mieux ils fonctionnent, plus le globe oculaire s’adapte à la vison de prés ou de loin. La pratique consiste à faire des mouvements en douceur dans toutes les directions, en regardant tour à tour très loin et très près. Des mouvements horizontaux de gauche à droite avec les yeux, puis verticalement de haut en bas, ensuite diagonales du haut vers le bas et l’inverse, arcs de cercle avec les yeux, de gauche à droite, puis de droite à gauche plusieurs fois en dirigeant le regard vers le haut, puis en bas…Entre 2 mouvements, le repos des yeux s’impose via une technique appelée « le palming » qui consiste à couvrir son oeil droit avec la paume de sa main droite et le gauche avec la main gauche, yeux fermés pendant 30 secondes environ.

Bien que convaincue, je ne suis pas constante dans cette pratique et je vois toujours mal de loin!

Mais j’ai testé cette méthode et ai obtenu de sérieux résultats. Le souci est l’assiduité… Il faut faire cela chaque jour pendant des semaines pour améliorer durablement sa vue.  Que l’on soit astigmate, myope, presbyte ou autre, une chose est certaine, ça marche!

Afin de vous initier, je vous conseille de lire un de ces ouvrages :

  • Bien voir sans lunettes, Janet Goodrich
  • Bien Voir pour Mieux Vivre, Jean-Luc Dubie
  • Voir de mieux en mieux, Martin Brofman
  • Mieux Voir, Mieux Vivre, Patrice Morchain,
  • Voir Clair, Comment abandonner ses lunettes, Xanath Lichy
  • La Rééducation de Yeux (lumière, obscurité et mouvement), Ney Chaves
  • Vos yeux sont précieux, Petra Kunze
  • Guérir la Presbytie avec la Méthode Bates, Giorgio Ferrario
  • Yoga des yeux guérison de la vue, Kiran Vyas

Beaucoup d’autres livres sur le sujet  ont vu le jour ces dernières années, mais aussi de nombreux stages éducatifs que je vous recommande vivement. Ils peuvent non seulement changer votre vue, mais aussi votre vie!

Ma visite au salon des médecines douces

Jeudi dernier, je suis allée au salon des médecines douces, porte de Versailles à Paris. J’aime ces salons où tous les croyants du naturel se retrouvent! Une multitude de stands présentant leurs techniques de guérison et de bien-être des plus holistiques, en passant par des cosmétiques naturels, des huiles Essentielles, remèdes miracles en tous genres, plantes et épices, écoles de naturopathie, de massage, d’hypnose, de sophrologie…des cours de Yoga, des conférences et j’en passe… Bref le genre de salon que j’adore. D’ailleurs ma soeur Cécile qui m’accompagnait à ce salon et sort d’une difficile opération était « en vrac » physiquement et moralement. Elle a été happée par un stand de magnétiseur, a fait l’expérience et en est sortie revigorée!

Fait marquant pour ma part a été la rencontre avec Patrice Morchain, auteur du livre Mieux Voir, Mieux Vivre. Sur son stand il y vendait en plus de ses livres, des lunettes à grilles, dont je connaissais déjà l’existence mais que je n’avais jamais testée.

Eh bien en les essayant j’ai été totalement bluffée ! En regardant au loin (puisque je suis toujours myope!) ma vue s’améliorerait incroyablement!

Ce sont des lunettes très moches (dommage!)

En plastique noir avec des petits trous et rien d’autre! Patrice Morchain nous a expliqué que ces lunettes faisant travailler les muscles oculaires via ses petites grilles aidaient à adapter le globe oculaire pour une meilleure vison. Il suffit de les porter pour mieux voir. Et par le travail des muscles oculaires, en les mettant 15 minutes chaque jour, vous soignez vos yeux.

Nous avons quitté son stand après avoir acheté une paire de lunettes en nous disant « qu’est-ce qu’il dégage, il a une vraie aura cet homme! ». De plus il est extrêmement sympathique. J’ai ensuite regardé ses brochures où il parle de son histoire personnelle qui révèle qu’en plus de ses stages d’enseignements, de ses bouquins et ventes de lunettes magiques, il est magnétiseur, voyage dans le monde entier…Ceci explique cela!

De retour chez moi, j’ai commencé à porter mes lunettes devant la télé, oh magie absolue, je lis les sous-titres avec les lunettes! Il n’y a que des petits trous à la place de verres, n’est-ce pas incroyable?

Si vous allez sur Amazon, ils en vendent des centaines…Si cela vous intéresse, je vous conseille aussi de lire au moins un livre sur la vue sans lunettes.

 

« Plus calme est l’esprit, meilleure est la vision »

disait Mirra Alfassa aussi nommée la Mère, à l’origine d’Auroville en Inde.

 

Venez visiter mon site de ventes en ligne passionaturel.fr

 

Le Lait d’Or, elixir des Yogis

Quelques années que le curcuma fait la une. Si le curcuma est à l’honneur, c’est bien parce qu’il le mérite !  Originaire d’Inde et de Malaisie, on utilise ces rhizomes à la chaire orange depuis l’Antiquité. Broyé  finement on obtient cette fabuleuse poudre de curcuma aux multiples facettes. Epice, mais aussi précieux conservateur, colorant, on l’utilise désormais en cosmétique et en médecine!

Le curcuma est anti-inflammatoire, soigne les troubles digestifs, il traite les ulcères de l’estomac et régénère le foie. Il soulage les maladies inflammatoires telles que l’arthrite ou autres, traite les inflammations de la peau et les blessures. Puissant antioxydant, il retarde le vieillissement. Ceci énoncé ci-dessus sont les pouvoirs avérés du curcuma.

Quotidiennement consommée en Inde, cette épice composante du curry a fait l’objet de nombreuses études évoquant que les Indiens étaient beaucoup moins sujets aux cancers que les Occidentaux.

Le curcuma préviendrait de nombreux maux voire guériraient de multiples maladies. Maintes recherches sont en cours concernants les bienfaits du curcuma pour contrer cancer, diabète, Alzheimer, maladies cardiovasculaires,  gingivites, pancréatites … D’ailleurs aujourd’hui des gélules de poudre de curcuma sont fabriquées par de nombreux laboratoires.

Vu tous ces bienfaits évoqués, ne serait-il pas judicieux de consommer du curcuma quotidiennement?

Je vous propose ci-dessous une recette santé que les grands « yogis » recommandent de boire chaque matin à jeun, ainsi que le soir au coucher. Boisson magique, remède en cas d’articulation douloureuse, ou de problème digestif, analgésique et antiseptique, purifie le sang, stimule le foie… Le Lait d’Or véritable élixir, renforce vos immunités mais vous donnera aussi un joli teint tout en purifiant votre peau!

Le Lait d’Or, (golden tea en anglais), rien que son appellation interpelle n’est ce pas? C’est une pâte d’épices à base de curcuma qu’on mélange dans du lait chaud.

La boisson  originelle des « puristes » ne contient que du curcuma comme épice, mais j’aime cette recette revisitée façon chaï (thé indien) qui réchauffe le cœur, le corps et l’esprit…

On prépare une pâte qui se conserve au frais pendant 3 semaines.

 

Pour faire le lait d’or il vous faut :

  • 2 cuillères à soupe de curcuma en poudre
  • 2 cuillères à café de cannelle en poudre
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de cardamome en poudre
  • 1 cuillère à café de muscade en poudre
  • ½ cuillère à café de poivre noir
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco (ou à la place du ghee, beurre clarifié)
  • 10 cl d’eau
  • 1 tasse de lait animal ou végétal

Mélanger sur feu doux l’eau et le curcuma et faire chauffer sans faire bouillir. Il faut que les épices se réhydratent dans l’eau et forment un mélange homogène. (30 secondes environ)

Ajouter le reste des épices, bien mélanger. Comme les épices gonflent, le mélange s’épaissit. Ajouter l’huile de coco. Cuire le tout sans cesser de mélanger, toujours sur feu très doux pendant environ 5 minutes. Une odeur divine se dégage de la préparation !

Et voilà, la pâte est prête !

Cette crème d’épices se mélange à du lait chaud pour en faire une boisson délicieuse à la couleur dorée, aux multiples vertus !

Mélanger une cuillère à café de la pâte au lait de votre choix, soit végétal, amande, soja (ou autre), soit à du lait de vache. En Ayurveda on conseille toujours de boire du lait cru bouilli.

Pour ma part j’aime le lait d’amande que je fais maison d’ailleurs !

Vous pouvez sucrer votre boisson avec un peu de miel (ne jamais faire chauffer le miel), du sirop d’agave ou du sucre de coco si vous souhaitez tout bien faire en suivant les préceptes ayurvédiques ! 

La pâte se conserver au réfrigérateur pendant 3 semaines dans un bocal.

Cette boisson divine vous réchauffera lors des mois d’hiver, elle est bénéfique pour les trois constitutions ayurvédiques (doshas) : Vata, Pitta, Kapha.

 

Et vous, avez-vous déjà expérimenté les bienfaits du curcuma?

 

Venez visiter ma boutique de produits naturels ayurvédiques et éthiques sur Passionaturel.fr

 

Connaissez-vous les vertus des pois chiches?

J’aime les pois chiches depuis ma plus tendre enfance. Ma Maman qui a appris à faire le couscous chez  ma grand-mère paternelle, y ajoute cette délicieuse légumineuse. Je me souviens déjà toute petite, réclamer encore plus de pois chiche dans mon assiette…

Culture de pois chiches

Originaire du proche Orient, plus précisemment du sud est de la Turquie, le pois chiche y est consommé depuis des millénaires. Il serait arrivé en Europe au Moyen Âge. Il n’aurait atteint l’Inde qu’il y a 2 siècles. Le pois chiche (Cicer arietinum) est la légumineuse de base des Indiens, et est aussi de plus en plus consommé à travers le monde et particulièrement par les végétariens. 

Houmous

Base du fameux houmous, et des falafels du Moyen-Orient, il est aussi préparé en salade, en accompagnement de viande ou de poisson, en soupe, en ragoût, chaud ou froid, salé ou sucré les combinaisons sont multiples.

Les pois chiches ont aussi été utilisés comme substituts au café lors de pénuries lors des guerres !Il suffit de les faire rôtir puis de moudre les grains grillés, étonnant non ?

Café et ses grains

Il paraît que c’est très bon ! Je vois déjà la tête de mon homme si je lui sers du café de pois chiche ! C’est pourtant véridique, cette pratique daterait de l’Europe du XVIII et XIX.

Rare en France il y a encore quelques années, on trouve désormais de la farine de pois chiche dans toutes les boutiques « bio », quelques fois en grande surface et épiceries spécialisées.

Les Marseillais en font leur fameuse panisse, à base de farine de pois chiche, d’eau et d’huile qui est après cuisson dans de l’eau bouillante découpée et frite. Les Niçois confectionnent la socca qui a la même composition mais est cuite au four sous forme de galette. Les Italiens confectionnent des Panelli (même principe que la panisse).

En Inde, on mélange feuilles de coriandre, oignon, piment, cumin, curcuma et sel et eau à la farine de pois chiche avant de faire cuire la pâte comme une crêpe appelée besan puda (j’adore :)) de nombreuses variantes  de ces petites crêpes existent!

Les célèbres beignets indiens, les pakoras farcis aux légumes sont eux aussi à base de farine de pois chiche.

 

Pois chiches germés

 

Ces grains sont aussi très souvent mangés germés afin d’en décupler les vertus nutritionnelles.

Vous trouverez des poids chiches en boîte ou bocaux déjà cuits, personnellement, je les achète secs. Je les fais tremper une nuit dans de l’eau froide, ensuite je les rince puis les fait cuire à l’eau. La cuisson est longue, au moins une heure.

 

 

 Alors pourquoi cet engouement pour les pois chiches ?

Pois chiches secs

Tout d’abord parce que c’est délicieux, peu cher, mais aussi pour ses multiples apports nutritionnels.

Très riche en fibres, en protéines végétales et en amidon (dit « glucide complexe »), en vitamines et minéraux. Il est pauvre en lipides, sans cholestérol et sans gluten ! C’est une alternative aux protéines animales, d’où son succès auprès des végétariens.

De nombreuses études scientifiques évoquent les bienfaits des pois chiches sur la santé et en particulier sur les intestins, sur le contrôle du diabète, sur une protection cardiovasculaire, une diminution du « mauvais cholestérol », une protection de la flore intestinale lors de consommation régulière … Merci de noter que je partage ici un résumé de mes connaissances sur la santé au naturel, mais que je ne suis en aucun cas praticienne de santé…

Le pois chiche est une source importante de manganèse, mais aussi de cuivre et de folate (vitamine B9)

Très riche en phosphore, en fer et en zinc.

Contient aussi du magnésium, du potassium, du sélénium et les vitamines B1, B2 et B6. Mangez des pois chiches!

 

Ma petite astuce beauté :

Faites un masque à la farine de pois chiche et à l’eau de rose une fois par semaine, pour une peau toute fraîche, toute neuve! Mélanger une bonne cuillère à soupe de farine de pois chiche à un peu d’eau de rose, de façon à obtenir une pâte. Appliquer la pâte sur un visage humide avec de légères pressions et laisser agir 5 à 10 minutes, puis rincer et sécher la peau. Hydratez la ensuite avec quelques gouttes de votre huile végétale préférée (Argan, Rose musquée, abricot, olive, coco…)

La farine de pois chiche nourrit la peau et absorbe les peaux mortes. Idéal pour retrouver une peau de bébé (ou presque :))

Un des préceptes de l’ayurvéda est « Ne mets sur ta peau que ce que tu pourrais manger« 

Pétales de roses

Venez visiter mon site de vente en ligne de produits naturels et éthiques !