Un an après mon régime, voici mon bilan

Régime-aliments sains

En avril 2017, je ne pouvais plus supporter mes kilos superflus. Bien que ce n’était pas dramatique, cela me gâchait la vie. En effet, j’avais atteint le poids de plus de 63 kilos et je mesure, 1m64. Avec une ossature plutôt fine, ayant auparavant été toujours plutôt mince, je ne me reconnaissais plus, je ne pouvais plus « me voir en peinture » comme on dit!

balanceCe qui me déprimait le plus c’est que chaque jour l’aiguille de la balance penchait un peu plus vers la droite. Pourtant, je n’avais pas changé ma façon de m’alimenter, en tout cas rien qui justifiait cette prise de poids quotidienne, enfin il me semble. Il est sur que j’aime le chocolat que j’avais tendance à dévorer joyeusement un plat de pâtes, à ne pas faire attention à ma consommation de fromage. Je ne grignotais pas entre les repas,  mangeais peu de sucre (apparent) hormis du chocolat. Je ne consommais qu’occasionnellement un dessert et peu de pain, des fruits, des légumes, jamais de plats préparés car je ne cuisine qu’avec du frais.

 

Mon poids,  la mode, la société et moi!

Bien qu’il existe des courbes sociétaires dictant le poids à faire en fonction de sa taille et autres critères, il me semble que notre poids ne devrait être que personnel et pas imposé par la société. La course à la maigreur obsessionnelle est maladive et entraine plus de mal-être que le contraire. Pourtant notre XXI siècle dicte qu’une belle femme n’est pas enrobée.

FashionL’important me semble-t-il est d’atteindre son équilibre personnel, tant émotionnel que physique. Pour ma part, je ne me sentais pas en accord avec moi-même avec ces kilos en trop. Je me sentais comme déséquilibrée. Est-ce que je me sentais mal parce que mon image affichait des kilos superflus par rapport à la mode actuelle? Est-ce que je me sentais simplement mal dans mon corps, déséquilibrée? Pour être sincère tous ces facteurs ont joué! Eh oui, même si je suis quelqu’un un peu marginale, je reste influençable sur la silhouette idéale à adopter. Avec un bémol tout de même : « ce n’est pas obsessionnel pour moi ». 

Bien que mes kilos superflus n’étaient pas catastrophiques, je risquais d’amplifier mon mal-être si je n’y faisaient rien. Je me suis alors décidée à maigrir via la méthode de l’escalier nutritionnel du régime Dukan. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à consulter mon article « la Victoire sur mes kilos avec l’escalier nutritionnel » en cliquant ici

 

Bilan un an plus tard

gateau au chocolatD’avril à fin aout 2017,  j’ai suivi ce fameux régime. J’ai atteint avec succès mon objectif puisque j’ai perdu 10kilos. Une grande victoire, de gros efforts aussi! Mais quoi de plus motivant que d’atteindre son but? 

Je suis ensuite passée par une phase de consolidation (comment ne pas reprendre) et par la stabilisation qui sont impératifs si vous ne voulez pas reprendre tous les kilos perdus en deux temps trois mouvements!

Lors de ce régime j’ai appris ce qui me fais le plus grossir. Ce n’est pas le gras, non, c’est le sucre, les féculents et le gluten. Ne pouvant être en permanence au régime, mais ne souhaitant surtout pas avoir à tout recommencer, j’ai établi quelques simples règles qui me permettent une certaine stabilité.

Tout d’abord, je dois vous dire que j’ai quand même repris 2 kilos sur les 10 perdus. Mais je me maintiens bien depuis en mangeant plus ou moins de tout mais sous contrôle.

 

 
Dans mon assiette aujourd’hui 

Aujourd’hui je mets dans mon assiette des aliments dit « santé » me permettant de me maintenir à une silhouette souhaitée.

Belle assiette vitaminéeSachant que le sucre me fais tout de suite gonfler, je ne mange de dessert qu’occasionnellement, lorsque je suis invitée, ou quand je reçois chez nous. Je m’octroie du chocolat, mais noir avec le moins de sucre possible. C’est-à-dire au moins 70% de cacao. Plus la teneur en cacao est élevée, moins il y a de sucre. Etant gourmande, je n’en achète pas tout le temps car j’ai du mal à me contenir face a du chocolat même noir!

Bien que les féculents me fassent grossir, j’en mange mais différemment.

Pommes de terre sous toutes ses formes seulement 1 fois par semaine maximum, pâtes rarement, pain blanc non, car ce sont des aliments avec un index glycémique élevé. Par contre je mange du riz basmati ou complet, des légumes secs (pois chiche, lentilles, haricots de toutes sortes …) qui sont à index glycémique bas, nutritifs et riches en fibres. Concernant le pain, j’en mange de temps en temps mais au levain ou complet, adieu la baguette que j’aime tant, ou exceptionnellement.

 

Je consomme aussi plein de légumes mais peu de fruits (eh oui il y a beaucoup de sucre dans les fruits malheureusement), et quelques fruits secs non salés (Amande, pistache, noix etc)

A cela j’ajoute poissons en tous genres, viandes blanches, oeufs et fruits de mer quand j’en ai l’occasion. Toujours agrémenté de beaucoup d’épices.

Je continue à manger du fromage car j’adore ça, pas tous les jours car j’ai tendance à en abuser, c’est un de mes pêchers mignons! Par contre rarement avec du pain. C’est une habitude que j’ai prise lors du régime. C’est une privation mais l’association pain fromage est catastrophique pour la prise de poids.

Bien entendu, charcuterie, chips, biscuits, barre chocolatée, bonbon, sandwichs, cornflakes font partie de mon passé, je ne bois que de l’eau, du thé, des tisanes, du café, de l’eau de coco l’été ou des jus de fruits pressés minute et du vin!

 

Des efforts, des habitudes, une ligne de conduite, c’est pas toujours facile…

Dés que je « me lâche »,  je reprends tout de suite du poids, alors j’ai fait ces choix, et vous?

 

chocolat

Venez visiter Passionaturel, mon site de ventes en ligne, des nouveautés vous attendent !

17 commentaires sur “Un an après mon régime, voici mon bilan

  1. Ce que je remarque également, c’est combien les émotions négatives jouent sur le poids. Mange-t-on plus à son insu quand on va mal ? Sans doute ! Mais cela ressemble à une double peine…
    Ma Véro, dès aujourd’hui je reprends un régime momentanément sans sucre, histoire d’oser me remettre en maillot de bain !!
    Bisous

  2. Bonjour Véro. En lisant ce post j’ai eu l’impression de me voir . Je n’ai jamais été grosse mais maintenant avec mes hormones en folie c’est un peu la catastrophe. Quoi que je mange, la balance penche toujours un peu plus à droite. Je mange peu et équilibré, je fais du sport et de la marche donc impossible de supprimer certains aliments. Alors j’ai réfléchi pour comprendre ce qui n’allait pas en dehors des hormones. Je pense avoir trouvé : une ablation de la vésicule il y a quelques années fait que ma digestion n’est pas efficace. J’ai donc adopté la méthode Mg pep’s de Marie Gabrielle Perrin et là , miracle, tout est rentré dans l’ordre et très rapidement (en gros : il ne faut pas mélanger certaines catégories d’aliments pour pouvoir booster la digestion . ) , en plus j’ai retrouvé beaucoup d’énergie. Si mon commentaire peut aider, j’en serai ravie. En tout cas , c’est à chacun de trouver ce qui lui convient et toutes les pistes sont bonnes à explorer.
    Bonne journée

    1. Bonsoir Isabelle, merci beaucoup pour ton message qui m’interpelle! Je vais me pencher sur la méthode qui t’as tant aidée, c’est trés interessant! Ah oui les hormones, c’est mon soucis aussi. J’arrive à les canaliser via des compléments alimentaires et tisanes ayurvédiques, mais dés que ça va mieux j’arrête et du coup les maux reprennent… Un cercle vicieux. Ton commentaire est pertinent, et je suis ravie que tu aies témoigné de la sorte, mon blog est fait pour cela. Echanger nos trucs et astuces pour améliorer notre bien-être. MERCI Isabelle

  3. Là tu touches un sujet sensible mais avant tout chose, laisse-moi te féliciter pour ton courage et tes résultats !
    Pour ma part, je suis grande : 175 cm pour 68 kg… mais perdre 2 ou 3 kg serait très bien.
    Mais qui dit régime dit forcément privations alors suis-je vraiment prête ? Je cuisine méditerranéen mais j’ai un mari Lorrain et deux fils qui frisent les 190 cm ! Tu vois tout de suite le tableau 🙂
    Mais je retiens avant tout les quelques pistes qui peuvent aider à débuter doucement dans une sélection de produits !
    Merci pour tes conseils qui visiblement ont bien marché sur toi !

    1. Bonsoir Cécile, merci beaucoup pour ton message! Cuisiner méditerranéen, c’est idéal pour la santé, mais entourée de 3 hommes, c’est compliqué de faire des efforts, je compatis! Oui mes concessions ont donné des résultats, mais dés que je fais un écart, je regrossis! Alors je me reprends et ainsi de suite… Au plaisir de te lire Cécile. Bonne soirée

  4. Je me retrouve complètement dans ton article. J’ai commencé à prendre du poids après 35/40 ans, doucement mais sûrement, sans pourtant avoir changé ma façon de m’alimenter. Même si mon entourage me disait que non, je n’étais pas grosse, ce n’était tout simplement pas moi. Ce n’était pas seulement une question d’apparence physique mais je manquais d’énergie et je ne me reconnaissais pas dans le miroir. J’ai trouvé également un équilibre alimentaire qui me convient désormais et dit malheureusement adieu à tout un tas de bonnes choses dont je raffole. Une chose que je réalise chaque jour, c’est qu’en avançant en âge il faut absolument manger moins si on veut garder un semblant de ligne.
    En tout cas, merci pour tes conseils ! Bonne journée.

    1. Bonsoir Corinne, un grand merci pour ton message. Oui avec l’âge on grossit, c’est incontestable malheureusement. Alors il faut faire des concessions ou s’accepter avec des kilos en plus 🙁 Bonne soirée Corinne!

  5. félicitations ! c est le plus dur ! c est vrai qu’ avec l âge les kilos nous adorent !
    pour moi , j essaie d éviter trop de sucre , je marche dès que possible , aquagym !
    merci pour ce blog dynamique ,réaliste, où, rien que par la réflexion , les idées développées nous aident!

    1. Oui en plus des efforts sur l’alimentation et en particulier le sucre, il faut se bouger! Bravo Régine. Merci beaucoup pour vos compliments, je partage sur ce blog mes convictions les plus profondes. Amicalement. Véronique

  6. Bravo!!!
    Il faut beaucoup de courage et de motivation pour entreprendre un régime et surtout aller jusqu’au bout!
    Mais tout devient plus difficile avec l’âge!!
    J’ai dit « difficile » mais pas « impossible »
    Bon courage à toute et merci Véro pour tous vos articles!

  7. Merci pour cet article où je me reconnais gourmande de chocolat , de fromages …de tout .
    Bref j’aimerais perdre 3 ou 4 kilos (1,64m 62 bons kilos) mais plus on vieilli,plus les kilos sont difficiles à perdre!! J’ai 60 ans et je constate qu’auparavant et jusqu’à 55ans je perdais rapidement les kilos superflus ah les hormones !!Et je ne suis pas prête à faire un régime rigoureux, cependant votre article m’incite tout de même à réduire le fromage et les fruits. Merci , vos articles sont inspirants..

    1. Ah suis bien d’accord, plus on avance en âge, plus les kilos s’installent et plus on a du mal à les perdre… c’est terrible. Oui les hormones jouent énormément c’est compliqué! Je comprends qu’on ne soit pas prêt à faire un régime, cela reste bien contraignant. L’idéal est de s’accepter tel qu’on est, si possible, tant que cela ne touche pas la santé et c’est votre cas. Amicalement. Véronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.